Blendecques, Herbelles, …

Vendredi, à la bibliothèque de St-Omer, en poursuivant l’examen d’une liasse des archives du Chapitre de St-Omer relative à Blendecques, j’ai trouvé mention dans un document datant des années 1550 d’un Clay PIGACHE, qui, sauf erreur de ma part, n’apparaît pas dans l’ouvrage ‘les familles anciennes de l’Audomarois’ (voir mes précédents articles). Cette découverte m’a amené à rechercher chez moi ce que j’avais sur Blendecques et j’ai trouvé un cliché d’un acte que j’avais pris parce qu’il mentionnait un LE BINDRE. Et, j’ai découvert une information sur un couple que j’ai récemment rattaché à ma généalogie, Robert BRISBOULT x Anne PICHON. La photo n’est pas de qualité et ne comporte que le haut de la 1ère page. Voici ce que j’ai pu extraire de cet acte (fin du 16ème siècle ou début du 17ème siècle) :

 

Comparurent en leurs personnes Jacques PISCHON … PISCHON, vefve et demeurée en biens de Franchois … demt à Blendecques, Robert BRISBOULT et Anne PISCHON demt en la ville et comté d’Arques, Jacques DORET, père ayant le bail et le gouvernement de Pierre et de Jehenne DORET qu’il eut en dernières nopches de Margte PISCHON, Jehan LE BINDRE et Péronne PISCHON, sa femme, iceulx du surnom enffans et héritiers de Jehan PISCHON et de Jehenne DE LE ZOEDDE, leur père et mère… (Archives du PdC -2G3256)

 

Il se pourrait qu’il y ait des données sur les PIGACHE dans le cartulaire de St-Bertin (voir http://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/collection/?esp=1 )

Cela m’a amené à le consulter sur le site des collections numérisées de la Bibliothèque de St-Omer et à parcourir un acte sur Herbelles, datant de 1505, et à le transcrire :

http://bchovaux.fr/Lieux/Divers/Cartulaire-St-Bertin-Herbelles-2.pdf

Il s’agit d’une retranscription d’une transcription. Par rapport à l’original, il y a probablement des erreurs. Parmi les patronymes qui ont retenu mon attention : il y a ‘DE LE PERONIE’, que je ne connaissais. Parmi les tenanciers de Herbelles cités, il y avait Baudechon DE LE PERONIE et Jehan DE LE PERONIE dit Frere. Or, dans ma généalogie, il y a un Jehan DELEPOUVE dit Frere. Au lieu de DE LE POUVE, Charles DE WITTE n’aurait-il pas lu DE LE PERONIE ? Si oui, le père d’Anthoinette DELEPOUVE, femme de Raul ALEXANDRE (*), pourrait être fille de Jehan au de Baudechon. Il faudrait voir si les autres actes relatifs sur Herbelles peuvent confirmer ou infirmer cette hypothèse.

 

* A ce jour, sur Geneanet, plus de 90 personnes indiquent sans justification que le père d’Anthoinette serait un Guillaume et environ 40% d’entre eux que la mère est Marie LELAID (parmi mes ancêtres, il y a un couple Guillaume DELELEPOUVE x Marie LELAID, marié en 1688…).