Lectures d’été

Je viens de découvrir un ouvrage intéressant relatif à St-Omer pendant la Révolution. Il s’agit d’un document reproduisant des extraits d’un manuscrit de Louis Auguste DESCHAMPS DE PAS qui joua un certain rôle avant et pendant la Révolution. Comme ROBESPIERRE, il fut avocat ; mais, il resta à Saint-Omer durant la révolution et ne fut pas guillotiné. Cette autobiographie comporte beaucoup d’éléments sur la vie audomaroise et les évènements qui ont secoué Saint-Omer. Plusieurs pages détaillent les émeutes populaires, en particulier celles animées par la ‘colonelle’ VANDENBOSSCHE, des faubourgs.

J’ai recherché l’ouvrage sur Internet. Il n’apparaît pas sur Amazone ; mais, quelques exemplaires sont encore en vente par la société des Antiquaires de la Morinie (http://antiquairesdelamorinie.org/ antiq.morinie [at] orange.fr). Concernant Louis Auguste DESCHAMPS DE PAS, j’ai trouvé une page sur Wikipedia ; mais, elle était relative à son fils

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Auguste_Deschamps

Il est précisé dans la notice de Wikipedia

‘Il est le fils de Louis-Joseph-Auguste Deschamps, seigneur de Pas, né à Aire-sur-la-Lys (Pas-de-Calais) le 20 décembre 1731 et décédé à Saint-Omer le 15 octobre 1811, conseiller au bailliage de Saint-Omer.’

Par ailleurs, je poursuis la rédaction de mes fiches généalogiques et d’établir celles des PAVY, MATTON et DELALEAU. En travaillant sur cette dernière, je me suis aperçu que je pouvais raccrocher à l’une de mes deux branches l’une de mes ancêtres potentielles, Florence DELALEAU, de Roquetoire. Geneanet m’aura permis de trouver des actes BMS ne figurant pas dans ma base et que j’ai pu vérifier sur le site des Archives Départementales du Pas-de-Calais (il était, en particulier, indiqué, sur un site la naissance de Louis DELALIAUX le 16/9/1697 à Racquinghem, et sur un autre, le même jour à Annezin ; le lieu était bien Annezin, dont le meunier était le père de Louis, Philippe).