Les BOITEL de Herbelles

Ci-dessous, une autre lettre de rémission trouvée aux Archives Départementales du Nord

B1803 – 1616 – vue 53

L’humble supplication ; de Jehan BOISTEL, fils de Jehan, jeune homme à marier ; demeurant à Herbelles, bailliage de St-Omer, contenant que le dimanche 3ème jour de mai 1615, étant en compagnie de Pierre LOIR, Jean LE TOUR, Roland ALEXANDRE et Jacques SOUDAN, tous jeunes hommes à marier, au logis de Jehan DE LANNOY, hostelain, demeurant à Herbelles, où, après avoir bu, à savoir lesdits Pierre, Jean DE LE TOUR, Roland ALEXANDRE, à leur écot particulier, serait survenu ledit suppliant qui aurait fait tirer un demi pot de bière avec lequel il est entré dans la chambre où était les 4 jeune gens et s’assit seul au bout où, après avoir bu ledit pot de bière, il aurait fait tirer un deuxième, duquel il fit part à la compagnie et en voulait faire tirer davantage, ce que ladite compagnie refusa, disant qu’ils en avaient assez et partirent dudit cabaret sans qu’il y ait aucune noise ni difficulté entre eux, acceptant de venir en la cour dudit lieu,. Icelui Pierre LOIR aurait dit audit suppliant que ce n’était pas assez de donner un lot de bière, à quoi il avait répondu que si et plutôt deux qui lui coutèrent vingt sols, et, ces propos étant finis, les dits jeunes gens se retirèrent les uns devant et les autres après et ledit remontrant allant avec Roeland ALEXANDRE avait dit être marri d’être rebouté ou dénigré pour un lot de bière. Et, comme lesdits jeunes gens continuaient leur chemin sans autres propos d’aigreur ou querelle et qu’ils arrivaient près du cimetière dudit Herbelles, ledit Pierre LOIR, qui marchait devant, se serait retourné à grande vitesse, garni de son épée l’une contre l’autre, et, aurait agressé ledit suppliant qui se mit en défense, et ainsi donna trois ou quatre coups d’épée l’un contre l’autre. Et, aussitôt ledit Pierre LOIR, étant retiré par l’un de ses compagnons qui le tint par le bras, se serait laissé tombé par terre. Et, ses compagnons pensant qu’il était tombé par surprise de boisson, le relevèrent à force de bras et le trainèrent jusqu’à la cour de Martin ALEXANDRE, bailli dudit Herbelles, où ils le laissèrent croyant qu’il dormait en le couvrant d’un manteau contre la froidure de la nuit, sans que personne ne s’aperçoive que ledit Pierre était blessé jusqu’au lendemain où il fut trouvé mort, ayant un coup d’épée en la poitrine. Et, combien ledit remontrant … à la vérité de dire d’avoir donné le coup mortel et ne croit qu’aucun autre .. (n’aurait) tiré quelques coups d’épée contre ledit Pierre Loir, il serait retourné vers nous suppliant très humblement à ce qu’il nous plût lui remettre et pardonner tout ce qu’il pouvait avoir mépris (…)

(février 1616)

 

Deux des protagonistes figurent dans ma généalogie, à savoir

  1. Roland ALEXANDRE, qui était le fils de Martin, bailli,
  2. Jean BOITEL, fils de Jean et de Jenne DE MAMETZ

 

Jean, fils de Jean, était le frère de Marie BOITEL, femme de Wallerand GUILLEMIN, qui figure dans ma généalogie.

En vérifiant les données que j’avais sur les BOITEL de Herbelles, j’ai été amené à m’interroger sur la filiation de Jean BOITEL, qui épousa en 1598 Jenne DE MAMETZ. A partir d’un registre aux werps du chapitre de Saint-Omer, je considérais que Jenne était fille d’Anthoine (cf. http://bchovaux.fr/Noms/62/MAMETZ.pdf – Branche 3). Or, dans le Gros des Notaire de St-Omer, se trouvent les deux contrats suivants :

Cm du 4/12/1582 acte 85

  • DE LE POUVE Guillaume, archier des ordonnances de sa Majesté sous la charge du Comte de Hénin, ass. de Jehan DE LE POUVE, laboureur au Maisnil Dohen et de Pierre DE LE POUVE demt à Upen d’Amont ses fr.
  • Dalle DE MAMEZ Franchoise, veuve de + Anthoine DOLLAIN demt à Cléty, ass. de Dalle Jehenne DE SAINS veuve de + Monsr. Eustache DE MAMEZ en son temps escuier, Sgr de Clety, Nielles, de Eustache DE MAMEZ, escuier Sr ……. son fr. et de Dalle Anne DE LA HAYE sa compaigne.

Cm du 03/08/1598 acte 53

  • DE LE POUVE Guillaume, veuf, ass. de Anthoine DE LE POUVE son fr., Anthoine DUET son b.fr., Jehan BOITEL son b.fr., archier de la Cie d’ordonnance de Monsgr le Comte du Roeulx
  • DE LE POUVE Marie, f. de + Jehan DE LE POUVE fils de Guillaume, ass. de Anthoine DE LE POUVE son fr., Pierre HATUTTE son oncle et advoué et Jehan MAUSENE mary et bail de Péronne DE MARTHES maraine à ladite Marie, Se Anthoine SOUDAN prêtre son cousin germain, Vincent WENDIN son cousin et bon amy

A partir de ces deux contrats, l’on peut déduire que Jehan BOITEL, beau-frère de Guillaume DELEPOUVE, était marié à une DELEPOUVE ou à une MAMETZ. La seconde hypothèse amène à considérer qu’il était marié à une sœur de Franchoise, fille d’Eustache DE MAMETZ, Sr de Cléty (cette seconde hypothèse est difficile à étayer : dans le fonds Noircarmes de la Bibliothèque de St-Omer, je n’ai trouvé aucun élément qui permette de la valider).

Or, si ces deux hypothèses paraissent peu probables, il ne faut pas écarter que Jehan BOITEL , en 1598, soit un veuf qui se remarie à Jenne DE MAMETZ, fille d’Anthoine. Je n’ai, en effet, aucun acte faisant apparaître Jenne DE MAMETZ comme mère de Marie, femme de Wallerand GUILLEMIN, ou de Jean BOITEL. D’autre part, comme Jean, fils de Jean, jeune homme à marier, commit l’homicide en 1615, s’il était né après le mariage de son père et de Jenne DE MAMETZ en 1598, il aurait moins de 17 ans

La recherche sur la filiation de Marie BOITEL continue …

(Une autre recherche : les branches BOITEL de Herbelles et de Heuringhem sont-elles liées ?)