FamilySearch – l’arbre familial

Un article publié dans une revue généalogique m’a amené à visiter le site de FamilySearch. Ce site m’avait été très utile au début de mes recherches pour rechercher les périodes couvertes par les registres BMS des communes dans lesquelles je pouvais avoir des ancêtres et ainsi préparer mes visites aux Archives Départementales. Le site a considérablement évolué et j’ai découvert une application, l’arbre familial dans lequel ceux qui ont ouvert un compte dans FamilySearch peuvent entrer ou construire leur arbre généalogique.

Dans cet arbre, j’ai retrouvé quelques branches de ma généalogie et aussi des erreurs que j’avais déjà vues sur Geneanet ou dans publications d’associations généalogiques. J’ai commencé à porter des corrections. Certaines étaient faciles à corriger sur le site ; mais, pour d’autres erreurs, ce fut plus difficile. Un contact téléphonique avec l’assistance de FamilySearch de découvrir une méthode pour apporter des modifications.

L’une de ces erreurs était de présenter Jenne SOUDAN comme épouse de Nicolas COUBRONNE, alors qu’il s’agissait de la femme de François COUBRONNE, le fils de Nicolas (certains, pour regrouper les deux couples figurant dans des généalogies qu’ils avaient consultées, ont même introduit un François Nicolas COUBRONNE). Du fait de la disparition des registres BMS de l’époque, l’acte de mariage ne peut être retrouvé. Dans les relevés de principale source disponible, le Gros des Notaires de Saint-Omer, il n’est pas fait mention de la femme de Nicolas. Pour les années non relevées et dont j’ai consulté les actes à la Bibliothèque de St-Omer, et dans les archives du Chapitre de Saint-Omer, je n’ai rien trouvé (l’information m’ a peut-être aussi échappée).

Une autre erreur, qui est aussi présente sur Geneanet, porte sur les parents d’Antoinette DELEPOUVE, l’épouse de Raul ALEXANDRE. Un quidam a désigné comme parents d’Antoinette Guillaume DELEPOUVE et Marie LELAID (ou LELEST). Aucune source n’a été indiquée. Or, dans ma généalogie, j’ai un couple Guillaume DELEPOUVE et Marie LELEST ( LELAID est une variante de LELEST) qui se sont mariés en 1688 à Pihem et qui n’étaient donc pas des contemporains d’Antoinette. Les recherches que j’ai effectuées ne font pas apparaître au 16ème siècle de couple homonyme. Un certain nombre font aussi apparaître comme père d’Antoinette un Guillaume DELEPOUVE, dont ils ignorent la femme. Là encore, il n’y a pas de source. Plusieurs Guillaume sont cités dans des actes du Gros du 16ème, mais rien ne permet de rattacher Antoinette à l’un d’entre eux. Et, à Herbelles, il y avait plusieurs familles DELEPOUVE.

Il est donc dommage que des données soient copiées et recopiées sans aucune vérification. Ce n’est pas parce qu’une donnée apparaît dans différents arbres qu’elle est correcte. Les nouveaux moyens de communication facilitent la diffusion de fausses informations, d’où l’importance d’une approche critique.

L’Arbre Familial de FamilySearch pourrait être un outil puissant pour la reconstitution, à partir des contrats de mariage et autres actes du Gros des Notaires, des familles de l’Audomarois, à condition évidemment de saisir de manière rigoureuse l’information.

(Chaque semaine , les alertes de Geneanet me signalent une ou deux dizaines d’ancêtres imaginaires.)

Ci-dessous le lien à ce site

https://familysearch.org/