Dates de décès erronées…

Cette semaine, deux évènements dans mes recherches généalogiques :

Tout d’abord, une alerte Geneanet m’a signalé que mon père était décédé à l’âge de 78 ans… L a date indiquée n’était pas celle de son décès. J’ai aussitôt signalé l’erreur au propriétaire du site en lui demandant de supprimer cette date et aussi de faire disparaître de ses bases informatiques, dont Geneanet, toute information me concernant. Dans la réponse qu’il me donna, il m’indiqua avoir recopié cette date qui figurait sur un autre site informatique. En faisant une recherche sur Geneanet, j’ai, en effet, trouvé un second site où cette date figurait.

Les propriétaires de ces arbres n’ont pas de lien de parenté avec ma famille. Quel intérêt de recopier des informations sur ma famille ? Gonfler sa base généalogique (cela me fait penser à une fable de La Fontaine relative à une certaine grenouille). Un principe important en généalogie, comme dans d’autres domaines, c’est de vérifier une donnée avant de la publier. Certains prétendent qu’ils recopient pour aider d’autres généalogistes effectuant des recherches, alors que ces derniers sont aussi en mesure de consulter les sites dont sont issues les données recopiées. Résultat : il est difficile de retrouver la personne à l’origine d’une information pour lui demander ses sources. D’autre part, en recopiant, il y a toujours une probabilité de faire une erreur (voir ci-dessus l’exemple de la date de décès de mon père qui a pour origine une erreur de copie).

Ensuite, après avoir vu dans un fil de GenNPDC la mention de Pierre QUENIVET, j’ai voulu voir quel était son lien avec la branche QUENIVET de ma généalogie, ce qui m’a amené à rechercher dans les relevés du Gros des Notaires les actes relatifs aux QUENIVET. Il y en a plus d’une quarantaine. Et, je me suis aperçu que Jean QUENIVET, mari d’Anne CAPPE, avait été laboureur à Clarques. Je fis alors une recherche dans les BMS de Clarques (c’est aujourd’hui plus facile qu’au début de mes recherches avec le site Internet des AD), recherche qui m’a permis de découvrir la date du baptême de mon sosa Jean François QUENIVET.

Après avoir enregistré une copie de l’acte de baptême, j’ai entré la nouvelle donnée dans ma base Geneanet. Puis, j’ai regardé si la donnée, qui ne figurait pas dans le relevé des BMS de Clarques, qui m’avait jusqu’à présent été très utile pour mes recherches, était présente dans des bases généalogiques d’Internet. Je ne l’ai pas trouvée… Par contre, alors qu’en 1729, d’après l’acte de mariage de son fils Adrien François, il était déjà mort, il est indiqué qu’il est décédé le 10/10/1758 (confusion entre deux Jean François !).