Recherches sur Herbelles

Sur le site de la Bibliothèque de St-Omer, il est possible de consulter le Grand Cartulaire de St-Bertin un manuscrit de Charles DEWITTE qui a retranscrit quelques chartes. Parmi les actes, se trouvent un certain nombre relatifs à des seigneuries et possessions de l’abbaye de St-Bertin, dont Herbelles, Quelmes, Roquetoire et Wizernes. Pour mieux étudier certaines familles de Herbelles, j’ai recherché ceux relatifs à cette seigneurie et ai recopié les transcriptions de la plupart des actes, et pour en faciliter la lecture, ai modernisé le texte. J’ai aussi repris d’autres travaux sur Herbelles, une copie des centièmes et des relevés d’autres manuscrits, dont une compilation de rentes du collège des Pauvres de St-Bertin, créé par Gérard de HAMERICOURT, abbé de St-Bertin, devenu évêque de St-Omer après la destruction de la ville de Thérouanne et le démantèlement du diocèse du même nom.

A la différence des cueilloirs et comptes des chanoines de St-Omer, il n’y a pas suffisamment d’informations pour reconstituer des arbres généalogiques. C’est toutefois à partir d’une reconnaissance que j’ai pu remonter l’ascendance de mon ancêtre Jean DUPLOUY, de Pihem, et qui était marié à Marie THIBAULT. Ses ancêtres étaient de Herbelles, comme quelques-uns de mes ancêtres, dont Raul ALEXANDRE.

Dans ces actes, des patronymes reviennent très souvent comme DAVARY, DANIN, DU PLOICH,… Du fait des héritages, certaines propriétés se sont morcelées au fil des années. Il apparaît toutefois des actes indiquant que le propriétaire est obligé de vendre pour ne plus être harcelé par ses créanciers.

Pour certains patronymes, il y a peu d’occurrences. C’est le cas de celui de Raul ALEXANDRE pour lequel j’ai seulement la mention des hoirs d’Adam ALEXANDRE (1464-1473) et de sire Marant ALEXANDRE (1499), probablement un prêtre. D’après les travaux sur les terriers de Pihem et de Cléty, ainsi que sur et les comptes du Camp De Le Court, le père de Raul ALEXANDRE résidait à Biencques ou à Cléty, d’où l’hypothèse que Raul se soit établi dans la paroisse de Herbelles, suite à son mariage avec Anthoinette DELEPOUVE (*). Dans les centièmes de 1569, trois DELEPOUVE figurent dans le registre de Herbelles, Guillaume, Philippe et Péronne, veuve de Pierre DUPLOUY. Dans des actes antérieurs, il est fait mention des hoirs de Jehan DELEPOUVE, dit Varlet (1560). Antoinette serait peut-être sœur des trois DELEPOUVE des centièmes et une héritière de Jehan DELEPOUVE dit Varlet. Elle pourrait aussi descendre de Pierre DELEPOUVE, homme cotier de la seigneurie de la Trésorerie de Thérouanne.

Ci-dessous le lien regroupant les documents sur Herbelles.

http://bchovaux.fr/Lieux/Divers/Herbelles.pdf

° Dans de nombreuses généalogies publiées sur Internet, Antoinette est présentée comme fille de Guillaume ; mais, aucun justificatif n’est donné et, dans toutes les archives qu’à ce jour, j’ai consultées, je n’ai rien trouvé sur la filiation. Dans quelques-unes de ces généalogies, il est aussi indiqué qu’elle est fille de Marie LELAID. Or, parmi mes ancêtres, il y a une Marie LELAID qui épousa un Guillaume DELEPOUVE en 1688, soit un siècle après le décès de Raul, le mari d’Antoinette…