Une BULTEL prénommée Hypothèse

L’alerte Geneanet de cette semaine m’a amené à regarder un site qui soi-disant me donnerait un ancêtre supplémentaire. Cet ancêtre était une BULTEL prénommée ‘Hypothèse » et femme de Hugues VIDELAINE, l’un de mes supposés SOSA. En note sur la naissance de Hugues, il y avait une citation de l’une des publications, sans que le nom du rédacteur et la date de publication soient indiquées (il m’arrive parfois de publier une nouvelle version).

En poursuivant mes recherches sur Geneanet, j’ai constaté la présence d’Hypothèse BULTEL sur un autre site Geneanet. Ce serait cette donnée qui venait d’être recopiée sur le site signalé par l’alerte Geneanet.

J’ai alors cherché le pourquoi de l’hypothèse d’une BULTEL, femme de Hugues VIDELAINE en vérifiant mes notes à partir de copies que j’avais faites lors de mes relevés des terriers et cueilloirs d’Ecques. Il était aussi possible qu’un détail m’ait échappé.

Un point important de ma note sur les familles d’Ecques et des environs était la remarque suivante :

Dans le contrat de mariage du 20/07/1602 (n° ), Jan VIDELAINE, fils d’Agnieux, qui épouse Anne WILLERON, est assisté par Sire Jehan BULTEL, curé de St-Martin, son cousin issu de germain. Le lien entre les BULTEL et les VIDELAINE n’a pu être trouvé.

Jan-VIDELAINE et sire Jehan BULTEL avaient donc un arrière grand-parent en commun. Or, Sire Jehan BULTEL descend d’un autre de mes supposés ancêtres, Jehan BULTEL (sosa 57868), père d’un autre Jehan BULTEL, marié à Jehenne CANTERAINE. Soit donc les filiations suivantes

Jehan 1 BULTEL Jehan 2  BULTEL x Jehenne CANTRAINE  Sire Jehan BULTEL

Hugues VIDELAINE Agnieulx BULTEL Jan VIDELAINE

D’où une première hypothèse : Jehan 1 BULTEL et Hugues VIDELAINE sont beaux-frères. Deux cas sont alors à envisager : Hugues VIDELAINE marié à une BULTEL ou Jehan 2 BULTEL marié à une VIDELAINE.

En relisant quelques extraits des terriers, j’ai constaté que Jehan 1 BULTEL avait succédé à Jehan VIDELAINE, demeurant à Thérouanne, sur deux parcelles, qui sont ensuite revenues aux hoirs d’Agnieulx VIDELAINE. Une explication pour cette succession est que Jehan 1 était marié à une fille de Jehan VIDELAINE. Cette hypothèse me paraît plus plausible se celle de Hugues mariée à une BLONDEL.

Si vous avez d’autres éléments sur ces familles, merci de me les transmettre.

Les GRIMBERT de Lillers

J’avais pu établir que Jacques et Jean GRIMBERT, deux de mes ancêtres, enfants de François et de Marie DUPONCHEL, étaient originaires de Lillers. Comme le Gros des Notaires de Lillers a été détruit pendant la Grande Guerre, il est difficile d’établir leur trouver la filiation à partir d’actes notariés. Il y a toutefois un terrier de Lillers de 1595 et les centièmes de 1569 à partir desquels il est possible d’établir quelques hypothèses, d’où une fiche complémentaire que je viens d’établir et- de mettre sur ce site :

http://bchovaux.fr/Noms/62/GRIMBERT.pdf

Les registres des centièmes montrent que les GRIMBERT et Anthoine DUPONCHEL, le père présumé de Marie, étaient de gros fermiers. Ils ne possédaient que quelques terres, mais louaient des terres. Leurs familles étaient donc caractérisées par une certaine mobilité. Ainsi, François est devenu le fermier de la cense de Lespinoy, située à Pihem, à 22 km de Lillers.. Avant qu’il s’établisse à Pihem, il avait résidé à Molinghem, où est né son fils Jacques. Ce dernier avant de reprendre la cense de Pihem, a vécu à Rebecques, Ecques, Mametz… Les informations ne sont pas suffisantes pour établir des filiations. les hypothèses auxquelles j’ai abouti restent à valider.

A noter une difficulté : ces registres établis en 70 on fait l’objet de deux copies successives et GRIMBERT est devenu GOMIBERT…